Archives pour l'étiquette Morgause

T.H. White: The Witch in the Wood

En 1939, TH White a écrit une suite à  »L’épée dans la pierre », un grand succès, qui contait la jeunesse du roi Arthur.

La Quête du Roi Arthur - T.H. WHITE - La sorcière de la foret » The Witch in the Wood  » (La Sorcière dans le bois) raconte les débuts de l’histoire de Gauvain, Agravain et Gareth, les enfants du rebelle roi Lot des Orcades et de sa magicienne de femme, Morgause…
L’histoire est riche en contenu comique avec Morgause décrite comme une vampire un peu déjantée qui met son bonnet (ou sa couronne) à tous les mâles qu’elle rencontre…

 Lorsqu’en 1958, White a rassemblé ses romans arthuriens en un seul volume, The Once and Future King, La Sorcière dans le bois a subi une révision drastique: une grande partie de l’élément comique a été minimisée ou éliminée, et a été rebaptisé «The Queen of Air and Darkness »the_queen_of_air_and_darkness_by_emlaThe Queen of Air and Darkness est un bref second tome qui a pour principale vertu d’introduire le clan d’Orcanie ou des Orcades (Orkney), c’est-à-dire Gauvain et ses frères (la sorcière du titre français est leur mère)…

L’enfance d’Arthur a pris fin lorsqu’il a saisi Excalibur, l’épée dans la pierre. Mais le royaume doit encore être conquis, ce qui passe par la soumission des royaumes Gaëls, notamment les Orcades où vivent Morcade, femme du Roi Lot et demi-soeur d’Arthur, et ses quatre fils, dont l’aîné est Gauvain.

battle-axes-middle-ages

Le roi Lot vient de rassembler une confédération de rois rebelles refusant la suzeraineté de ce garçon trop jeune qui appartient à la « race » détestée des Normands. Le roi Arthur a grandi : il fait l’apprentissage du métier de souverain sous l’œil sarcastique, critique et bienveillant de Merlin.

fée morgane 2Si cette famille est pour le moins belliqueuse à l’égard d’Arthur, ce dernier, secondé par Merlin, entrevoit l’idée de la Table Ronde autour de laquelle aucun Chevalier ne serait au-dessus des autres. Il faudra pourtant une bataille et un enfant incestueux pour rapprocher les deux clans.

Mais le mystère de sa naissance pèse sur lui comme une malédiction, et le jeune homme pourrait bien n’être pas à l’abri des noirs desseins que fomente dans l’ombre la sorcière de la forêt…

La sorcière de la forêt, c’est donc Morcade ( ou Morgause), sœur de la fée Morgane, demi-sœur d’Arthur et épouse du roi Lot.

Avec La sorcière de la forêt, T.H. WHITE poursuit sa relecture du cycle arthurien tel qu’il est compilé par Thomas MALORY.

The Witch in the Wood (The Once and Future King, Tome 2) by T.H. White Couv T H white old 00

Si WHITE avait choisi la fable pour la forme du premier volume de sa Quête du Roi Arthur, il passe à la farce pour le deuxième. Il prend en effet très largement ses distances par rapport au mythe de la Chevalerie et ridiculise sans état d’âme la celtitude du clan des Orcades. Ce sont même tous les nationalismes, sans exception, qu’il brocarde, à l’instar de l’enseignement de Merlin :  » La destinée de l’Homme, c’est de s’unir, et non pas de se diviser. Si l’on ne cesse de se diviser, on finit par être une collection de singes, perchés chacun sur son arbre, qui se jettent des noix à la tête « . Bien entendu, il est une fois de plus nécessaire d’analyser cela au regard du contexte politique de l’édition originale du roman (1939).

Notons aussi que l’auteur situe son intrigue au XIIème siècle, et non au Vème comme des raisons historiques pourraient placer le cycle arthurien. Cela lui permet de s’affranchir de la thématique religieuse, le christianisme étant bel et bien implanté définitivement dans le Royaume de Bretagne, pour ne se préoccuper que de la thématique politique.

Comme dans le premier tome du cycle donc, la légèreté de l’oeuvre n’est qu’apparente et dissimule une condamnation sarcastique et sans appel d’une doctrine politicienne qui n’en finit pas de faire des ravages encore aujourd’hui.

La Morrigan – Confusion entre  »Morgane(s) »

Assez souvent, il y a confusion entre divers personnages : Morgause, Morgane, Morcade ; et même parfois Viviane…Camelot Oracle- Morgana From The Camelot Oracle

La légende fait également d’elle la fille de Garlois, duc de Cornouailles et d’Ygerne, châtelaine de Tintagel. Elle est la demi-soeur d’Arthur dont elle rejoint la cour.

Dans certain récits, Morgane (Morgue) est mariée à Urien, souverain du pays de Gorre, appelé aussi île de Voire ou de Verre. C’est un nom caché d’Avalon.

Le conte lui prête aussi parfois pour fils Yvain. A la cour de Camaalot, Morgane se montre marginale, solitaire. La reine Guenièvre la surprend avec son amant le chevalier Guyomard. Scandale au palais. Humiliée, Morgane mûrit sa vengeance. Elle trouve un nouvel amant, Accolon et projette la mort d’Arthur.

Merlin et Morgane par Frank Schoonover de King Arthur , 1932
Merlin et Morgane par Frank Schoonover de King Arthur , 1932

Viviane est aussi appelée Niniane, Niviene, ou encore Nimuë. Nemen, proche de Nimuë est un nom irlandais accolée à la déesse Morrigan, ce qui n’est pas pur fruit du hasard. C’est Viviane qui emprisonne Merlin dans la forêt de Darnantes après lui avoir « subtilisé » la formule, ce qui n’est pas sans rappeler la tradition du Val Sans Retour. Au cœur de la forêt de Brocéliande, dirigée par Morgane , les amants infidèles ne peuvent sortir du cercle.

Cette confusion entre Viviane et Morgane persiste toujours malgré la re-découverte des plus anciens textes. Ainsi dans Excalibur de John Boorman (1981), c’est encore Morgane qui emprisonne Merlin.

MorganeLes historiens ont constaté que beaucoup de fées arthuriennes portent un nom se terminant par le suffixe –ane. Petit rappel : Ana (également appelée Modron) est la grande déesse celte, la déesse mère ( en Bretagne son souvenir est resté dans les mémoires à l’état latent comme en témoigne sa patronne : sainte Anne !).

Morgane 2– Morgane, viendrait de mori – gena, celle qui est née de la mer. Cette explication est plausible puisque la Morgane originelle était l’aînée des neufs sœurs régnants sur Avalon. D’autres font dériver ce prénom de mor – rigain, c’est-à-dire la grande reine. Même si elle est présentée dans plusieurs textes arthuriens comme reine (au coté de son mari Urien), on peut y voir deux explications plus plausibles. D’abord Morgane est la reine D’Avalon, île paradisiaque ; ensuite entre Mor-rigain et Morrigan il n’y a qu’un pas. Le personnage de Morgane est lié à ces deux thèses. Après tout, n’est elle pas la reine du royaume d’Avalon, royaume qui est en fait une île ? De toute façons, Morgane représente l’incarnation suprême de la souveraineté.

Eva Green as Morgan Pendragon in Camelot (TV Series, 2011)
Eva Green as Morgan Pendragon in Camelot (TV Series, 2011)

Morgane est un personnage riche et complexe. Markale en dit que c’est « la Vierge qui fait peur, la Vierge qui engloutit, la Célibataire, l’Indomptable, à la fois vierge et putain, Mère de tous ceux qui ont été ses amants »…  C’est l’archétype de la femme celte. Le terme de  »vierge » a pour sens dans ce contexte: indépendante vis-à-vis des hommes.

Retenons que Morgane est une femme libre, indépendante vis-à-vis des hommes et de la société.

Epée morgan le fay king arthurC’est aussi la femme fatale du cycle arthurien ( très belle, indépendante, avec beaucoup de charme, magicienne de surcroit, et dotée des pouvoirs d’une reine…)

La résurgence du mythe de Morgane a lieu au XIIème siècle, époque de l’amour courtois, et la fée est pour les hommes un sujet de fascination. Mais à la fin du moyen âge, marquée par une recrudescence de la misogynie , Morgane devient maléfique, mangeuse d’hommes et sorcière !
Mais, pourquoi transformer la fée en sorcière ? Morgane représente l’indépendance, et donc la révolte contre l’autorité masculine, révolte aussitôt réprimée dans ce moyen age misogyne.

Le premier écrivain chrétien de la « saga arthurienne », Geoffroy de Monmouth fait allusion à l’enchanteresse Morgen dans un de ses romans. C’est ce même auteur qui, plus tard introduira le personnage Morgain comme il l’appelle dans sa vita Merlini. Avait-il fait le lien entre ces deux noms pourtant phonétiquement proches ? Il est probable que non. Mais ceci conforte la thèse selon laquelle Morgane est un personnage à part entière, sans aucun lien avec Arthur.

Morgan Le Fey 2Les explications succinctes des dictionnaires affirment que les origines de Morgane sont divines et apparentées soit à Modron soit à Morrigan.

Nous avons vu que Morgane était une femme fatale (ses amants sont indénombrables); cet aspect de sa sexualité est une des caractéristiques de la déesse celtique et va de pair avec la souveraineté chez les celtes . D’ailleurs son nom ( mor – rigain), attaché à la souveraineté, ne fait que confirmer cette idée.

Enfin, nous avons vu que Morgane avait été confondue avec Morcade que certains auteurs ont appelés Anna . En assimilant Morgane à Anna, les transcripteurs souvent mal informés ont fait de Morgane (qu’ils croyait être Morcade) Ana, la grande déesse. Involontairement, ils appuient la thèse selon laquelle Morgane serait un des visages de la grande déesse.

Ainsi, Morgane nous apparaît sous de multiples visages, tantôt bienveillante, magicienne, guérisseuse, tantôt séductrice et cruelle, mais toujours Reine.

Morgause, Reine d’Orcanie et sa descendance -2/2-

En effet….

Le-roi-Arthur-combat-MordredLorsque Arthur, à peine âgé de seize ans, accède au trône , sans autre légitimité que la possession d’Excalibur, onze nobles s’opposent à lui … Parmi eux, se trouvent les rois Lot d’Orcanie, Urien et Caradoc l’ancien. Arthur, pour montrer sa bonne volonté leur propose son aide, ainsi que celle de ses chevaliers dans leurs combats contre Claudas, qui se prépare à les envahir.

Occupé à repousser les saxons à ses propres frontières, Arthur tarde à tenir sa promesse et les premiers royaumes à tomber entre les mains de Claudas sont les royaumes de Bohort de Gaûne et de Ban de Bénoic, ses alliés.

Voyant qu’Arthur ne peut protéger ses alliés, les autres rois décident de faire front commun contre lui. Ils partent en guerre, … Mais, les valeureux chevaliers d’Arthur ne mettent pas longtemps à battre les rois félons. Dès qu’Arthur les rejoint, tous se rendent. Quelques jours plus tard, une cérémonie de victoire a lieu dans le château d’Arthur, les rois rebelles sont tous présents et chacun à leur tour, ils prêtent serment d’allégeance à leur jeune roi.

Le roi Lot d’Orcanie est accompagné de sa femme, la belle et jeune Morgause. Dès qu’Arthur voit la reine d’Orcanie, il ne peut s’empêcher d’essayer de la séduire, et il y arrive. Lors de la fête qui suit la cérémonie, Arthur et Morgause réussissent à s’éclipser durant un moment. Aucun d’eux, ne pensait aux conséquences que cette « aventure » pourra engendrer. Après avoir quitté la reine d’Orcanie, Arthur rejoint son lit et à peine endormi, un cauchemar affreux l’envahit. Un horrible serpent sortant de son flanc, détruisait son trône et son peuple avant qu’Arthur ne le combatte jusqu’à leur mutuelle destruction.

Lorsqu’ Arthur parle de son cauchemar à Merlin, le magicien lui explique son rêve, et lui prédit que l’enfant naît de cette union sera le responsable de la chute et de la mort d’Arthur…

Ainsi, Arthur découvre qu’il a couché avec sa demi-soeur… Il ordonne, tel un nouveau roi Hérode, de faire mourir tous les nouveau-nés mâles.

mordred__s_lullaby_by_iribel

Personnage constamment négatif, Mordred est souvent l’instrument des basses oeuvres de sa tante Morgane. Dans la Mort le roi Arthur, il se voit confier le gouvernement du royaume lorsqu’Arthur part guerroyer en Gaule contre l’empereur de Rome. Il s’empare alors du pouvoir et emprisonne Guenièvre dans la Tour de Londres, afin de l’épouser. Son combat suprême avec Arthur, sur la plaine de Salisbury, entraîne leur mort à tous deux et la fin de la Table ronde. Attesté dès les plus anciennes sources légendaires celtiques qui évoquent les compagnons d’Arthur, Mordred ne devient son fils – et un traître – que chez Geoffroi de Monmouth.

Arthur and Mordred Battle
Arthur and Mordred Battle by N.C. Wyeth

A noter qu’il est signalé – dans les œuvres tardives- que Morgause ( ou Morgane …) cherche à protéger la Bretagne de l’influence grandissante du catholicisme, notamment de l’influence de la reine Guenièvre, de nature très pieuse. Elle voulait défendre auprès du roi Arthur les anciennes croyances, qui étaient à la base de ses pouvoirs magiques, ainsi que de ceux de Merlin, dit l’Enchanteur.

C’est Morg… qui aurait brodé le fourreau magique d’Excalibur qui protège Arthur de toute blessure fatale au combat. Elle cherchera par la suite à lui reprendre cet objet sacré car, en ne restant pas fidèle à l’ancienne religion, il a trahi son serment, ses origines celtes et le Petit Peuple. Le fils de Morg… et Arthur devra reprendre le pouvoir (d’où leur duel mortel) pour rétablir l’ancienne religion. Le combat final les opposant se déroulera à Camlan. C’est là où le Jeune Dieu Cornu (Mordred) affrontera le Vieux Dieu Cornu (Arthur). Les deux personnages mourront après s’être entre-tués, et Excalibur retournera dans le lac de Viviane… La légende veut que la dépouille du Roi Arthur ait été placée dans l’île d’Avalon, et qu’il réapparaîtra en des temps troublés.

Morgause, Reine d’Orcanie et sa descendance -1/2-

morgauseMorgause, ou Morgue, est aussi appelée Anna dans les premiers récits, est fille du duc de Gorlois de Tintagel et d’Ygraine, elle est donc la demi-sœur d’Arthur, et la sœur de Morgane. Parfois dans certains récits il y a confusion entre Morgause et Morgane.

Le roi Uther Pendragon ( qui s’est marié avec Ygraine) la donne en mariage à son vassal le roi Lot d’Orcanie pour récompenser ses prouesses au combat. Le couple a quatre fils et une fille.

gauvain 3• Gauvain, le fils aîné et neveu du roi Arthur. Parangon de toute chevalerie, séducteur impénitent dans la tradition des romans arthuriens en vers, il voit son étoile pâlir dans les romans en prose : dans le Lancelot-Graal, il n’est plus le meilleur chevalier après l’arrivée de Lancelot à la cour. Il est tué par Lancelot lors de la campagne d’Arthur en Gaule. Le thème de la haine entre les lignages de Lot (Gauvain et ses frères) et de Pellinor (Perceval et ses frères) nourrit la déchéance de Gauvain, désormais présenté sous un jour très négatif. Souvenir d’éléments mythiques sans doute d’origine celtique, Gauvain voit sa force croître et décroître avec la course du soleil dans le ciel.

Gauvain et Gareth cherchant Lancelot
Gauvain et Gareth cherchant Lancelot

• Agravain, Moins vaillant que ses frères, il est surnommé l’Orgueilleux, ne cesse de comploter contre Lancelot et dénonce finalement son amour adultère pour Guenièvre à la cour. C’est donc lui qui entraîne la chute de la Table ronde. Lors du procès de Guenièvre ; il est tué par Lancelot devant la chambre de Guenièvre.

• Gareth ( Gaheriet ), surprend sa mère au lit avec Lamorak le gallois (l’un des frères de Perceval et dont le père, Pellinore, avait massacré Lot), il les tua tous les deux; puis il se fit tuer par Lancelot.

• Gahéris.

• Clarissant selon Chrétien de Troyes, qui a épousa Guiromelant. Elle fut la mère de Guigenor. Mais elle n’est pas citée dans un autre roman.

  • Et, … Mordred: fils incestueux d’Arthur et de l’épouse du roi Lot d’Orcanie ( sa demi-soeur, donc).

A suivre …. Mordred !