Archives pour l'étiquette Graal

Origine et destin … du « Conte du Graal »

On peut s’étonner du destin d’une œuvre littéraire, comme le « Le Conte du Graal » de Chrétien de Troyes. La question étant de se demander comment le « roman» (conte) devient-il un « mythe » ? Sans doute l’histoire de l’œuvre recèle une partie de la réponse…

bayeux-tapiss3-Hastings.jpgLes personnages sont facilement identifiés  comme faisant partie de la « matière de Bretagne » attachée à la légende du Roi Arthur …

Et, quelle en est l’origine?

– Historiquement ( si on tient vraiment à cette référence historique …) , plusieurs rois bretons , devant l’’importante menace d’invasion des Saxons, se rangent tous sous la bannière d’un dénommé Artorius.
roi-arthus.jpgCe guerrier, probablement né vers 470-475 en Cornouailles, est le chef d’une bande très mobile de cavaliers mercenaires. Tous voient en lui la seule personne capable de tenir tête à l’envahisseur. Artorius est nommé commandant en chef de la nouvelle armée et, tous unis, les rois Bretons et Gallois remportent, quelque part dans le sud-ouest de l’Angleterre vers 500-518, une grande victoire qui stoppe l’envahisseur pendant une quarantaine d’années. C’est la bataille de Mont Badon (ou Bath, ou Badbury). Quand Artorius trouve la mort dans une grande bataille, près de Camelford en Cornouailles, aux alentours de 540-542, c’est la fin de l’indépendance bretonne : à la fin du siècle, les Saxons occupent les trois quarts de l’île.

Ph-d-Alsace.gifC’est Robert Wace, dans son Roman de Brut ( Brutus ), en 1155, qui donne la coloration courtoise et légendaire à l’ « Historia regum Britanniae »du Gallois Geoffroy de Monmouth ( 1136).

Arthur devient le monarque idéal, un modèle d’humanité, de vaillance, de générosité et de délicatesse. C’est lui aussi qui, le premier, mentionne la Table Ronde, symbole politique de la société courtoise.graal et table ronde

La légende arthurienne est, dès la fin du onzième siècle, diffusée à travers toute l’Europe, et même au-delà, par les conteurs professionnels qui accompagnent les armées partant pour la Terre Sainte à l’occasion des deux premières croisades.

Chrétien de Troyes (1135-1183) , est un copiste, adaptateur de textes, et écrit sur commande, ainsi pour Marie de Champagne ( 1128-1190) au service de laquelle il reste de 1160 à 1185.

Le Conte du Graal est dédié à Philippe d’Alsace ( 1143-1191)  ( prétendant éconduit de Marie de Champagne.. ). Chrétien écrit ce roman entre 1182 et 1190, et meurt avant de l’avoir terminé.

Amour-courtois.jpgMarie de Champagne abandonne la courtoisie, à la mort de son mari, pour la dévotion. Philippe d’Alsace est fort pieux… Aussi la tonalité mystique de ce dernier roman est peut-être plus conforme aux goûts des commanditaires..

« Perceval, ou le conte du Graal » est le seul roman de Chrétien de Troyes qui suscitera un grand nombre de continuations et de reprises, donnant naissance à un mythe durable : le mythe du Graal. Le Parzival de Wolfram von Eschenbach (1201-5) est le texte le plus ancien après le Conte du Graal.

Marie de Champagne fond blanc

Marie de Blois ou Marie de Champagne (1128 † 1190), duchesse de Bourgogne, fille de Thibaut IV de Blois, dit le Grand, et de Mathilde de Carinthie. Veuve en 1162 d’Eudes II de Bourgogne. Abbesse de Fontevraud en 1174. ( Wiki..)

Voilà, ce qui en est du contexte de l’écriture de ce « roman-conte », et finalement ces explications semblent bien insuffisantes, pour comprendre, analyser et s’enrichir d’un tel texte.

Pourquoi… ?

Sans doute, le plus délicat à saisir c’est le passage du niveau conscient de la lecture au niveau inconscient de la suggestion mythique. Peut-on s’autoriser à passer de l’un à l’autre.. ? S’agit de la part de l’auteur, qui parle par images, jeux de mots … de simples allégories.. ? Par exemple :

–       Le « gaste pays » ou pays dévasté a t-il un rapport avec la blessure à la hanche du souverain ? Ce rapport peut désigner le concept de « stérilité ». Il se trouve que ce rapprochement avait déjà été pratiqué ( selon Plutarque, Isis rendit sa fécondité à Jupiter en lui séparant les jambes qui se trouvaient soudées et bloquées…)

stonehenge_sun

Certains auteurs ont montré que le conte du Graal, était le passage d’un mythe à un autre : il y a un mythe venu de la mémoire, ancien qui évoque le souvenir d’un monde païen, disparu …(notamment à travers les textes littéraires que l’auteur a pu connaître), et un mythe en création ( le Graal ) ; plus précisément la christianisation d’un mythe. Nous en avons déjà parlé…

Robert de Boron et le Graal. -2/2-

«La position de Robert de Boron dans la tradition romanesque du Graal est décisive, non pas tant, comme on le dit, par les innovations qu’il introduit dans l’histoire du Graal que par la forme d’écriture et de compilation qui est la sienne. Chacun le sait : il est le premier à faire du Graal le calice de la Cène (encore cette formulation est-elle doublement inexacte, car il ne s’agit pas vraiment de la Cène et le Graal n’est pas essentiellement un calice), dans lequel Joseph d’Arimathie a ensuite recueilli le sang du Christ…»  Michel Zink – Collège de France

Christ Graal

On lit généralement Robert de Boron comme le continuateur de Chrétien de Troyes, en effet le Joseph d’Arimathie « christianise définitivement le graal en s’inspirant d’écrits apocryphes » (J.-M. Fritz). « Pourtant rien ne dit, ni que la légende ait connu une évolution cohérente allant vers la christianisation, ni que les étapes de cette évolution au tournant du XIIe et du XIIIe siècles se réduisent à Chrétien et ses continuateurs d’une part, à Robert de l’autre. Le Parzival de Wolfram est même un indice du contraire et accréditerait plutôt l’idée que Chrétien, à sa manière épurée, n’a retenu que le peu qui l’intéressait d’une matière foisonnante. » Michel ZinkThe Holy Grail with the Blood of Christ

Robert de Boron n’a sans doute pas ignoré qu’à son époque, vers 1229, un moine de l’abbaye cistercienne de Fromont ( qui existait de puis 1141, et il n’en reste que des vestiges …), en Ile de France, non loin de Beauvais, avait écrit, en latin bien sûr, une sorte de chronique historique, et pour l’année 717 (!), s’exprime ainsi :Cisterciens stjacques8 « En Bretagne, un ermite se fit montrer par un Ange, l’histoire de Joseph d’Arimathie, celui qui descendit le corps de Chist de la croix et celle de la Coupe, avec laquelle le Sauveur avait célébré la Cène avec ses disciples et cet objet est connu dans l’histoire sous le nom de  »Grasal » or, chez les francs il désignait un plat destiné à servir des personnes de haut rang. Ce document a disparu, mais des princes français le font refaire en ce moment… »

Ce moine mélangeait tout, bien entendu, et jamais ledit document ne fut retrouvé, et le fait qu’il en fait allusion montre combien à l’époque, le merveilleux était bien accepté…

Robert de Boron et le Graal. -1/2-

Robert de Boron, né en territoire de Belfort, est au service de Gautier de Montbéliard. Gautier s’embarque pour la Croisade en 1201, et meurt en Terre sainte en 1212.

Robert de Boron découvre la littérature byzantine et syriaque… Il a le projet d’une grande synthèse poétique…

Il a l’intuition de rattacher les légendes celtiques, avec le mythe du Graal, ramené aux origines du christianisme et écrire une sorte d’allégorie chrétienne de la Rédemption.

 Joseph of Arimathea walks on water holding the holy grail
Joseph of Arimathea walks on water holding the holy grail

Ses sources sont dans la Bible, mais aussi dans des textes apocryphes comme l’Évangile de Nicodème et La Vengeance du Sauveur. On nous dit, en particulier, comment Joseph fut maintenu en vie dans sa prison grâce au « vaissel » dans lequel le Christ avait institué l’Eucharistie au cours de la Cène, vase qui est aussi le calice où fut recueilli son sang. Le transfert de cette relique à Glastonbury assure le lien entre les âges et les civilisations : le calice devient le Graal.boron-graal

Le  »Merlin » raconte l’histoire du Graal jusqu’à la fondation de la Table ronde annoncée sous forme de prophétie par ce curieux personnage, décrit précédemment par Geoffroy de Monmouth.

C’est à la cour des Plantagenets qu’il écrit son œuvre. Bien au fait des mythes de son temps, des légendes celtiques, Robert de Boron affirme qu’il tient la substance de son récit d’un texte latin appelé le Grand Livre, rattaché à la Table Ronde … Une histoire reliée à celle des roi anglais, puisque par Merlin, le Roi Arthur est reconnu, roi des Bretons…

Le saint Graal et Table ronde
Le saint Graal à la Table ronde

Le XIIe siècle, qui abrite le récit est fort agité par les querelles brûlantes autour du dogme de la Transsubstantiation, adopté en 1215 par le Concile de Latran.

C’est en vers que Robert de Boron a composé sa trilogie : le  »Joseph d’Arimathie ou Roman de l’estoire dou Graal  »,  »Merlin  » et  »Perceval ». Seuls le premier de ces trois textes et le début du deuxième nous ont été conservés dans un manuscrit, mais une ou plusieurs versions en prose (Merlin en prose, Perceval de Modène et Didot-Perceval) nous transmettent le contenu de l’œuvre.

Quand le Graal est devenu chrétien …

En ce Moyen-âge, le christianisme se montre habile et – face à des croyances plus anciennes – préfère les intégrer dans le sens de la doctrine chrétienne… Plus tard, elle préférera les combattre avec violence …

Saint Edern sur son cerf
Saint Edern sur son cerf

Ainsi de nombreux personnages appartenant à des mythologies celtes ou nordiques sont devenus soit des saints, doit des diables. En Bretagne armoricaine, Edern, ancienne divinité d’ailleurs récupérée dans les romans du cycle arthurien, est devenu saint Edern, tandis que son frère Gwynn, au Pays de galles, s’est retrouvé portier de l’Enfer. Toujours en Bretagne, le dieu aux cornes de cervidés Cernunnos se retrouve sous les traits de  »saint » Kornely, plus ou moins confondu avec un hypothétique pape Corneille. ( voir note *)

Celtic-Danu-Brigit Celtic Danu is also identified with Brigit, Goddess of Knowledge
Celtic-Danu-Brigit Celtic Danu is also identified with Brigit, Goddess of Knowledge

En Irlande, la déesse celtique au triple visage Brigit réapparaît sous les traits de Sainte Brigitte, confondue alors avec une abbesse de Kildare dont l’historicité est finalement très loins d’être prouvée, ce qui ne l’empêche pas d’être la sainte patronne des Irlandais. Et les exemples sont innombrables sur tout le territoire de l’Europe occidentale … ( note **)St Brigit with lamp

Dans ces conditions, il n’est pas étonnant que le thème de la  » Quête du Graal  », thème éminemment païen, mais présentant les étapes d’une initiation, d’un dépassement de soi-même pour arriver à la perfection, ait été récupéré pour la bonne cause, et l’évangélisation chrétienne – ce qui ne me choque pas, au contraire cette inculturation est habile et se justifie .. – et soit devenu un modèle de vie chrétienne…

perceval-sur-sa-montureLe Christianisme – aux environs de l’an 1200 – est en pleine évolution. L’abbaye de Cîteaux, dans un contexte de croisades et de cathédrales dites ‘gothiques’, va essaimer un peu partout ses idées… L’un de ceux qui a contribué à l’amplification du mythe du Graal est un certain Robert de Boron. Nous savons peu de choses de lui : était-il un clerc, un chevalier … ? Il a écrit une œuvre abondante sur la légende arthurienne ; des ouvrages postérieurs, en prose, seront considérés comme des adaptations de ses écrits et reconstitueront un cycle cistercien proprement dit tel le  » Lancelot en prose  » véritable corpus de la légende arthurienne …

frise celte

(*) D’étymologie celtique, Edern vient soit de l’adjectif gallois « edyrn », signifiant grand, gigantesque, soit du latin « aeternus » signifiant éternel. Dans la légende galloise, Edern, qui chevauchait aussi un cerf, est le fils du dieu Nuz et l’un des premiers amants de la reine Guenièvre, l’infidèle épouse du roi Arthur ( ceci, dans les textes celtes).

Saint Cornély. Eglise Saint-Pierre-aux-Liens. Baye. Cornouailles. Bretagne.
Saint Cornély. Eglise Saint-Pierre-aux-Liens. Baye. Cornouailles. Bretagne.

Le cerf est l’héritage de la religion celte qui tenait la bête en grande vénération. La chute annuelle des bois suivie de repousse passait aux yeux des anciens pour être symbole de la mort et de résurrection. Le cerf, on le sait était associé au culte rendu du dieu Cernunnos…

Cernunnos est un dieu solaire à visage humain jeune et aux bois de cerf, ou simplement cornu, il est le dieu de la fécondité. Il est également le maître du royaume des morts. Il a parfois été christianisé sous le nom de Saint Cornély ou Saint Corneille. Saint Cornély – Sant Korneli – est le plus connu des saints protecteurs du bétail ( bêtes à cornes) .

triple brigit
Triple Brigit

(**) Brigitte (connue sous les noms de Brigit, Brigantia…) est, dans la religion celtique et la mythologie irlandaise, la fille de Dagda le Dieu Bon et l’une des Thuata Dé Dana. Elle était la femme de Bress, un Fomore, avec qui elle a un fils, Ruadan.

Sainte Brigide d’Irlande ou Brigide de Kildare (ou en breton santez Berc’hed serait née au Ve siècle à Faughart près de Dundalk, dans le comté de Louth, en Irlande. C’est une sainte des Églises catholique et orthodoxe. Les fidèles l’honorent le 1er février.

Le culte de sainte Brigite est probablement dérivé de celui de la déesse celte triple Brigit, qui était célébrée lors de la fête druidique de Imbolc, au début de février. Brigide est, elle aussi, fêtée le premier jour de février. Ce culte a été christianisé comme beaucoup d’autres après l’évangélisation de l’Irlande

Tarot -21- Le Monde – Le Royaume restauré

21- Le Monde – Le Royaume restauré.

Le Tarot de la Quête du Graal

21-mondeLes arcanes majeurs ou  » grands pouvoirs »

LE MONDE est un terme générique désignant l’univers – tout ce qui existe – On pourrait encore plus justement parler de La Création.  Le nombre « 21 » est le nombre de la perfection (3 X 7 = 21 : la sagesse divine et la lumière éternelle)

L’arcane LE MONDE est le dernier des arcanes majeurs numérotés. Après, on peut imaginer que le développement se poursuit dans une autre dimension d’existence.

De l’ensemble de l’image ressort trois plans avec quatre dimensions de l’existence :

– le monde divin, avec l’ange ;

– le monde terrestre, avec les animaux, les quatre éléments;

– un monde intermédiaire qui relie notre soi au divin et au terrestre (plan constitué par la couronne de végétaux).

21 L'épanouissement de LogresDans le paysage bourgeonnant, le  »Chercheur » danse avec deux enfants. L’écharpe arc-en-ciel qu’ils tiennent à la main tourbillonne pour entourer la scène. Au-delà s’étend le firmament étoilé dans lequel les ‘ Objets sacrés ‘ du pays, libérés et actifs, l’Epée, La Lance, le Graal et la Pierre sont illuminés.

Le pays est restauré, le Roi Blessé est guéri, un nouveau gardien du Graal est nommé, et la Souveraineté reprend son bel aspect, celui de la Déesse Damoiselle…

Le Chercheur de la Carte XXI n’est pas le même que celui de la carte 0 qui a entrepris la Quête… Il a effectué un voyage dur et éprouvant. Les deux enfants avec qui il danse dans une joyeuse célébration, sont les mêmes qui figurent sur la carte V, écoutant l’histoire de Taliesin… Ils guident Perceval dans son voyage …

La guérison d’une terre est une guérison partielle du monde… Il reste beaucoup de travail à faire. Que votre quête soit fructueuse !

21-la-procession-du-graalDans le Tarot du Graal ; la scène se déroule à l’extérieur de la chapelle du Graal. Galaad ouvre la voie en portant la Lance, tandis que le Chercheur marche derrière lui avec la Coupe. On y voit aussi Chekkinah, Prêtre Jean, Salomon et la Reine de Saba, ainsi que d’autres personnages à l’arrière plan, complétant le cercle des mystères du Graal à mesure qu’ils se rendent en cortège d’un bout à l’autre des temps…

Aux derniers chapitres du récit médiéval du Graal nous apprenons comment les trois chevaliers – Gallad, Perceval, et Bohort – avaient conduit le corps de Dandrane et le récipient sacré dans la ville de Sarras, où ils avaient connu l’expérience de la révélation des mystères divins.

A book illustration from 1918 of Percival, one of King Arthur's Knights, finding the Holy Grail. --- Image by © PoodlesRock/Corbis
A book illustration from 1918 of Percival, one of King Arthur’s Knights, finding the Holy Grail.

On nous raconte comment Galaad est devenu roi de Sarras pendant un temps, jusqu’à ce que le poids du monde devienne trop lourd pour lui et qu’il meure, en ayant vu les  » choses spirituelles ». Le Graal est retiré du monde des hommes par une main sortie des nuages, qui le monte au Ciel.

D’autres disent que le Graal est resté sur terre, confié aux bons soins de Perceval et , après lui, de son frère Feirefils, puis du Prêtre Jean, gardien du Graal jusqu’à notre époque. On raconte que longtemps après l’époque d’Arthur, lorsque la quête du Graal n’était qu’un vague souvenir, deux jeunes chevaliers étaient partis à sa recherche. Lorsqu’ils avaient fini par revenir après une très longue absence, ils avaient beaucoup changé. Aux questions à propos de ce qu’ils avaient vu, il s’étaient contentés de répondre : « Allez où nous sommes allés et vous verrez. »

– La Question du Graal : Où se situe le Graal, dans ma vie?

Sources : Le Tarot du Graal, et Le Tarot Arthurien de Caitlin et John Matthews

Qui est Sir Galahad, ou Galaad ?

Le premier chevalier du Graal était Perceval, mais c’est Galaad (Galahad) qui finalement remporte seul, la Quête…

Sir Galahad of the Grail

Sir Galahad ( Galaad, Galeas, ou Galath) dans la légende arthurienne, est un chevalier du Roi Arthur, chevalier de la  »Table Ronde », et l’un des trois qui s’approchent du Saint-Graal.

Il est le fils illégitime de Sir Lancelot et de la Reine Élaine, il est renommé pour sa bravoure et sa pureté. Émergeant assez tard dans la tradition arthurienne médiévale, Sir Galaad apparaît d’abord dans le  cycle du  »Lancelot-Graal  », et son histoire est repris dans des œuvres ultérieures comme la Post-Vulgate et Le  »Morte d’Arthur » de Sir Thomas Malory…

Sir Joseph Noel Paton - Sir Galahad and the Angel
Sir Joseph Noel Paton – Sir Galahad and the Angel

Galaad est le fils de Lancelot, et de la fille du roi Pellès, Ellan( ou Elaine) . C’est d’ailleurs ce même roi qui détient le Graal. Ellan est connue pour être la jeune fille vierge porteuse du calice lors de ses apparitions. L’histoire de sa conception est particulière : Lancelot est victime d’un enchantement à son arrivée au château du Graal, il prend alors Ellan pour la Reine Guenièvre. Ils passent alors une nuit ensemble pendant laquelle la fille du roi Pellès tombe enceinte.The Nun and Galahad

Douze nonnes élevèrent le jeune Galaad, à ses quinze ans, un ermite vient à sa rencontre afin de lui annoncer qu’il doit devenir chevalier, les religieuses demandèrent à son père de le faire chevalier, car il n’y a point d’homme sur la terre plus méritant que lui. Pur de corps et d’esprit, totalement désintéressé, lui seul pourra occuper le Siège Périlleux de la Table Ronde ( on dit de celui-ci que quiconque s’assoit sur ce siège qui ne soit pas assez pur se voit engloutir dans les méandres de la terre…). Dès que Galaad prend la place qui lui revient autour de la Table Ronde, la présence du Graal se fait sentir.Le siège perilleux

Comme Arthur, Galaad retire aisément une épée fichée dans un roc. Il reçoit un bouclier magique et arrive au Château des Pucelles où sept chevaliers abusent de jeunes femmes, et il libère ces prisonnières. Avec ses amis et « Celle qui jamais ne mentit », il voyage dans une nef merveilleuse et y reçoit une épée fabriquée par Salomon pour laquelle la dame confectionne d’étranges attaches, (les renges), avec ses propres cheveux.Sir Galahad est présenté à a Cour du roi arthur - W Crane

Key to the castle (Galahad Receiving the Keys to the Castle of the Maidens)
Galahad Receiving the Keys to the Castle of the Maidens

Galaad est l’un des trois chevaliers avec Perceval et Bohort qui parviennent le plus loin dans cette quête : les aventures qui se présentent à lui sont autant de signes démontrant qu’il combat pour Dieu. Ainsi il peut avec ses compagnons contempler la coupe qui a contenu le sang du Christ, recevoir la communion de la main même du Christ en personne. Galaad guérit le Roi Mehaignié en touchant ses plaies avec le sang tombant goutte à goutte de la lance sacrée.

Galaad est le seul à pouvoir achever l’aventure : vierge et totalement abstinent, il incarne la pureté et l’humilité prônées par l’Eglise. Il se rend à Sarras sur les ordres de Dieu et séjourne dans cette cité, nouvelle Jérusalem céleste, où se multiplient miracles et merveilles. Après avoir régné un an comme roi de Corbénic, il peut enfin contempler à l’intérieur du Saint Vase « les mystères célestes » et meurt, heureux de passer  » de cette vie terrestre à la vie céleste ». Emporté par les anges, il monte aux Cieux en pleine contemplation du mystère divin et le Graal est lui aussi emporté au ciel. En lui s’incarne enfin la rédemption de la chevalerie, alors que le monde arthurien s’écroule à cause de la déchéance morale et religieuse de la chevalerie de Bretagne.

How Sir Galahad Came to the Castle of Maidens - Chapter Heading

Le Graal – Les lieux où il est passé, et où il s’est perdu… ? -3/ –

Jérusalem

Une des sources les plus anciennes inhérentes à la recherche du Graal et de sa position, parle d’un calice argenté à deux manches qui était gardé dans un reliquaire d’une chapelle près de Jérusalem, entre la basilique du Golgotha et le Martyre.

Dessin de la basilique du Saint-Sépulcre au VIIe siècle - De Sanctis locis
Dessin de la basilique du Saint-Sépulcre au VIIe siècle – De Sanctis locis

Cette nouvelle est transmise par une source en relation avec le pèlerin et évêque du nom de Arkulf de Périgueux( en Gaule, ou en Allemagne selon d’autres sources …) qui vécut au VIIe siècle – à la recherche de reliques et qui affirme avoir vu et touché le calice Sacré, près d’une petite église à Jérusalem entre les deux basiliques… ! .C’est aussi le seul témoignage qui place le Graal en Terre Sainte. Sa mémoire est préservée par un écrit d’Adamnana, abbé du monastère de Hy sur l’île de Iona  »histoires de l’évêque Arkulfa « (De locisSanctis), qui reprend son récit de plusieurs mois de pèlerinage et qui a eu lieu entre les années 660 ou 679 et 687. Ses descriptions fournissent de nombreux détails sur le fonctionnement de l’ancienne Église et de l’architecture religieuse, en Terre Sainte, et en particulier de Jérusalem. Arkulf décrit également la relique de la Sainte Croix de Constantinople …

Que vit en réalité Arkulf ? Le Suaire, le Saint Graal ? Ou peut-être vit-il un autre objet, un objet qui au fil du temps à changé plusieurs fois de nom et d’aspect ?

Corbis-42-65569279

De Constantinople à Troyes

Garnier de Traignel
Garnier de Traignel

Le Graal ( ou sa copie …) aurait été conservée à Constantinople ! C’est du moins ce qu’affirme une source du XIIIe siècle, et plus exactement le roman de « Titurel le jeune ».

Le Saint-Calice aurait été volé de l’église du Boucoleon durant la quatrième croisade et porté de Constantinople à Troyes par Garnier de Trainel, dixième évêque de Troyes, en 1204.

Lors de la quatrième croisade, les croisés firent main basse sur les trésors (reliques et pierreries) de Contantinople. Garnier de Trainel, que la mort attendait en cette ville, acquit un grand nombre de reliques et ses chapelains ramenèrent avec eux une part considérable de ce trésor dans laquelle on trouvait un morceau considérable de la vraie Croix, du sang du Christ, mais aussi le chef de saint Philippe, le bras de saint Jacques le Majeur ou le corps entier de sainte Hélène vierge. (Mentionné dans les inventaires des églises de Troyes).

Caliz de los Patriarcas,Constantinopla Siglo X-XI Tesoro de San Marcos -Venecia
Caliz de los Patriarcas,Constantinopla Siglo X-XI Tesoro de San Marcos -Venecia

Le vase de la Cène était, assurément, le plus précieux des trésors.

En 1429, le Chapitre fait l’inventaire de s

on Trésor, dont le vase de la Cène : «  c’est un grand plat d’argent, dont le fond est fait d’un vase qui a servi à Notre-Seigneur.  »

En 1611, le chanoine Camusat dans un inventaire du Trésor de la cathédrale, donne une description détaillée du vase de la Cène :  » il est en porphyre vert et noir, en forme de bassin rond, garni d’argent, au milieu duquel il y a un crucifix d’argent doré, aux coings des croisons y a 5 émeraudes fines« .

The Attarouthi Treasure - Chalice 7th century,Byzantine Made in Attarouthi,Syria silver and gilt
The Attarouthi Treasure – Chalice 7th century,Byzantine Made in Attarouthi,Syria silver and gilt

En 1637, Des Guerrois rappelle que Garnier de Trainel a envoyé un fort beau vase de jaspe, entouré d’un bord d’argent sur lequel il y a 4 vers grecs qui sont gravés en lettres majuscules : «  Autrefois, ce plat servait à Notre-seigneur, quand il mangea avec ses bien-aimés apôtres. Maintenant il sert aux saintes Particules (c’est-à-dire les Hosties consacrées) de notre même Seigneur, ce que témoigne ce don si artistement orné.  »

Un inventaire de la Cathédrale de 1700, ajoute que ce vase «  a servi à la Cène de Notre-Seigneur, les lettres grecques qui sont autour le disent ainsi.  »

Calice de Kremsmünster offert par le Duc Tassilon. Cuivre fondu et doré, plaques d'argent. Vers 770 ; 22,5 cm de haut, 15,7 cm de diamètre. Abbaye bénédictine de Kremsmünster
Calice de Kremsmünster offert par le Duc Tassilon. Cuivre fondu et doré, plaques d’argent. Vers 770 ; 22,5 cm de haut, 15,7 cm de diamètre. Abbaye bénédictine de Kremsmünster

Un chanoine raconte après le terrible incendie de 1700, qu’il y a à la cathédrale «  un bassin assez grand, qui a servi à la Cène, lorsque Notre-Seigneur mangea avec ses Apôtres la veille de sa Passion, sur le bord duquel on lit 4 vers qui en font foi.  »

En 1709, des bénédictins venus à Troyes, constatent l’existence de notre précieuse relique «  dont Notre-Seigneur se servit à la Cène lorsqu’il lava les pied à ses disciples, dans le fond duquel on voit un beau vert émeraude, et autour on lit 4 vers grecs qui prouvent son antiquité. Ce vase de porphyre, ou de quelque autre pierre plus précieuse, en forme de petit bassin, a un pied et demi environ de diamètre, y compris un bord d’argent qui en augmente la circonférence. Le fond est enrichi d’une croix d’or ou d’argent doré, fixé çà la circonférence par ses quatre extrémités. Le bord d’argent est chargé de 4 iambes grecs en lettres capitales, gravées en relief. Le caractère de ces lettres, maigre et allongé, est assez semblable à celui des lettres capitales que l’on voit dans quelques manuscrits du temps de Charlemagne.  »

Gold Goblet with Personifications of Cyprus, Rome, Constantinople, and Alexandria c700. Byzantine or Avar
Gold Goblet with Personifications of Cyprus, Rome, Constantinople, and Alexandria c700. Byzantine or Avar

Courtalon-Delaistre, curé de Sainte-Savine écrit :  » On voit dans le Trésor de la Cathédrale, un plat de jaspe avec un cercle d’argent large d’environ 3 pouces, autour duquel on lit 4 vers grecs, par lesquels on assure que ce plat servit à Jésus-Christ dans la dernière Cène qu’il fit avec ses apôtres, lorsqu’il institua l’Eucharistie.  »

  Il en reste le témoignage dans les verrières exécutées sous Nicolas de Brie (verrière 10, la seconde à droite du chœur).

En janvier 1794 tous les reliquaires et reliques furent livrés aux flammes révolutionnaires !

Gold Chalice, Europe 5th-10th century
Gold Chalice, Europe 5th-10th century

Dans ce cas également le doute exprimé en ce qui concerne l’objet décrit par Arkulf devient légitime, car Constantinople était justement célèbre parce qu’elle gardait la Couronne d’Épines, le Suaire et même la Croix du Christ, amenée dans la ville par l’Empereur Bizantin Héraclius en 629. Encore une fois il est légitime de se demander: Quels sont les mots employés à cette époque pour désigner le Graal ?

Tarot -20- Le Jugement – Le Roi endormi.

Le Tarot de la Quête du Graal

Les arcanes majeurs ou  » grands pouvoirs »

20-jugementCette carte représente un Ange et trois personnages humains. Les personnages prient et communiquent avec l’Ange, qui avec sa trompette et sa langue tirée, semble leur répondre. Il s’agit donc d’une carte de communication transcendantale, qui peut annoncer une très bonne nouvelle. LE JUGEMENT représente l’union du principe masculin et du principe féminin qui réalise l’unité dans le personnage central.

Cet arcane est annonciateur de nouveauté, de surprises et d’imprévus. Il évoque des changements favorables comme soudains, des évolutions positives, le plus souvent après une période difficile. Il véhicule des valeurs telles que la joie et l’indépendance.20Le seigneur endormi

La figure gigantesque du Roi endormi est incorporée dans la terre même. Sur ses cuisses se tient le jeune héros soufflant dans une corne. Dans toute la contrée, des gens de toutes sortes, de tous âges, de toutes époques, sortent de leurs tombes et de leurs tertres funéraires. Ils regardent un grand aigle qui vole au-dessus d’eux.

Le  »Retour d’Arthur » est une constante de la tradition arthurienne. Beaucoup de collines et de sites ont été associés à cette légende, et des histoires ont été contées de personnes audacieuses qui sont entrées dans la  »Colline Creuse » pour y découvrir Arthur et sa cour endormis…

Glastonbury
Glastonbury

Le retour d’Arthur est un événement prophétisé qui peut se produire au changement des marées du temps, au tournant des éons….20-le-retablissement

Dans le Tarot du Graal, on voit dans une salle du Temple du Graal, Galaad – vêtu d’une cotte de maille en argent recouverte d’un surcot marqué de la croix rouge templière – remet assis  »le roi blessé » pour que le Chercheur puisse lui faire boire le Graal…

Galaad guérit le roi blessé en touchant sa blessure de la pointe de la lance sacrée.Llewellyn Tarot (by Anna-Marie Ferguson) XX Judgement

La lame signale les moments de changement et redirection, qui peuvent ressembler à des abîmes sans fond. Si nous voulons aller au-delà des circonstances présentes, nous devons néanmoins être prêts à les traverser… La guérison viendra probablement de là…

 

 

– La Question du Graal : Qu’est-ce qui, en moi, doit être rétabli?

Sources : Le Tarot du Graal, et Le Tarot Arthurien de Caitlin et John Matthews

Le Graal – Les lieux où il est passé, et où il s’est perdu perdu… ? -2/ –

Quand on ne sut plus ce qu’était devenu le Saint-Graal,  et qui avait pu le cacher.. ?

Il sera recherché des siècles par des chevaliers, et donnera lieu à une série d’aventures merveilleuses, et littéraires… Puis, on tenta même de mettre une fin à cette Quête, affirmant que le Saint-Graal ne serait plus en Occident mais en Inde, non loin de l’emplacement du Paradis Terrestre, et confié au Prêtre Jeanpreste joao : Wolfram von Eschenbach, dans son Parzival, fait du Prêtre Jean le neveu de Perceval, chevalier de la Table ronde cherchant le Graal, Perceval lui-même devenant le père du Chevalier au Cygne, ancêtre légendaire de Godefroy de Bouillon, le premier roi de Jérusalem. Dans ces constructions complexes, qui mêlent autour de Jérusalem les croisades, le Graal et le Prêtre Jean, c’est toute une mythologie chrétienne qui s’invente…

Peinture murale -montreal-sos
Peinture murale – Montreal de Sos

* Mais, pour revenir chez nous ; il faut compter sur les Templiers. La grotte située sous Montreal de Sos ( commanderie du Temple en Ariège) en garde la trace… Deux auteurs : Coincy St Palais et d’Artaran font mention de l’existence d’une crypte antique qui serait « celle de l’initiation des Gardiens du St Graal » et aussi « témoin ou sont gravés des signes spéciaux ». Ces auteurs s’interrogent sur la vraie destination du château… Et si le Graal a pu trouver un temps un refuge à Usson, ou dans une commanderie voisine, le Graal n’a pu être confié qu’aux Templiers …

Quel était donc cet objet que les Templiers d’Espagne, envoyèrent en 1247, au roi d’Angleterre Henri Ier, en passant par Gisors ? Bien sûr, nous reviendrons prochainement sur ce lien entre le Graal et les Templiers…

Castel-del-Monte_aerea
Castel-del-Monte

** Le Castel del Monte est un château italien du XIIIe siècle construit par l’empereur du Saint Empire, Frédéric II de Hohenstaufen (à70 km à l’ouest de Bari, dans les Pouilles). Construit en 1240, l’empereur n’y serait jamais entré… parfaitement octogonal, ses huit côtés sont surmontés de huit tours octogonales elles aussi; il affiche également huit fenêtres et offre huit salles communes! Le château n’avait rien à défendre. D’ailleurs, il n’y a ni fortifications, ni douve, ni pont-levis, ni meurtrière!  Castel del Monte ne fut jamais utilisé, du moins officiellement, pour aucun but, que ce soit civile ou militaire et encore moins comme habitation de l’Empereur.Virgo Mater Adoratrix[2]

Cette construction est inadaptée pour la réception, et semble avoir été construit pour … recevoir le Graal ! ….. Il occupait une position indispensable pour tous ceux qui étaient sur ​​le point d’atteindre le Saint Sépulcre

On pense qu’au centre de la cour, il existait un bassin, également octogonal, fabriqué en marbre d’une seule pièce, selon la description de Troyli en 1743. Ce bassin représentait le Graal, Graal déposé dans le château par les chevaliers teutoniques, grâce à une confrérie soufie…

Le Graal – Les lieux où il est passé, et où il s’est perdu… ? -1/.-

Je ne reviendrai pas ici sur l’origine du Graal, dans la tradition celtique, ou chrétienne. Voir à la fin de cet article quelques liens d’articles sur ce thème …

Je m’intéresse ici, à ce que serait devenu l’objet même du Graal après la fin de l’aventure des chevaliers de la Table Ronde. Cette histoire est, elle aussi, un mythe – composé de multiples récits -, et elle est une manière de continuer cette fantastique Légende qu’est la  »Quête du Graal » …

Saint Sixte remet à Laurent les trésors de l'Eglise...
Saint Sixte remet à Laurent les trésors de l’Eglise…

Rappelez-vous, le Graal – arrivé avec Joseph d’Arimathie – a quitté la Grande-Bretagne pour Rome, et il va réapparaître sous le pape Sixte II, élu pape en 257. Il avait pour trésorier, Saint Laurent ; il lui était dévolu la garde des biens de l’Eglise et autres trésors… Sixte voulait mettre en lieu sûr la relique que possédait Rome, une coupe qui avait contenu le vin qui avait servi à l’institution de l’Eucharistie. Saint-Laurent ( San Lorenzo ) originaire d’Espagne, non loin de Huesca, lui offrit de cacher ces trésors dans une grotte inaccessible au milieu des rochers de la Sierra…

San juan de la Pena
San juan de la Pena

Le Graal y fut conservé depuis la moitié du IIIème siècle jusqu’en 713. À ce moment, l’invasion musulmane arrivait à sa plus grande expansion en Espagne ; l’Évêque de Huesca de l’époque se réfugia dans les montagnes des Pyrénées en emmenant avec lui différentes reliques dont le Saint Graal. De cette façon, et finalement, la relique arriva au monastère de San Juan de la Peña, où elle resta jusqu’au début du XVème siècle étant honorée pendant tout ce temps par les rois aragonais et tout le peuple en général. Le monastère fondé au XIe siècle devint le panthéon des rois d’Aragon.

galeria_grande San Juan de la Peña
galeria_grande – San Juan de la Peña

graal San-juan de la Pena - Replique petit
Réplique du graal de Valencia – San-juan de la Pena

Ensuite, le Saint Calice arriverait à Valence en 1437, après un bref séjour à Barcelone… Nous en reparlerons…

Monserrat Abbey, Spain
Monserrat Abbaye

Bien avant … En citant l’oeuvre de Wolfram, le Graal fut mit à l’abri au château de Munsalvaesche ou Montsalvat, et fut confié à Titurel, le premier roi du Graal. Certains  »chercheurs » sont convaincus que le lieu dans lequel le Graal fut mit en sûreté est le monastère de Monserrat, en Catalogne.

Chalice Well, à Glastonbury
Joseph d’Arimathie aurait caché le Graal à Chalice Well (le puits du calice), près de la colline de Glastonbury Tor

Toutes ces péripéties sont racontées dans un roman d’auteur anonyme de 1220. Une version de 1885 de « Les Quêtes du Saint Graal » voudrait que Joseph d’Arimathie ait caché le Graal dans le Chalice Well, à Glastonbury ; cette nouvelle a engendré de nombreuse hypothèse qui font de cette église le centre de mystérieux événements et d’inquiétants secrets.

Une tradition veut que le Saint Graal soit intimement lié aux Chevaliers Croisés, à la Terre Sainte, et aux Templiers…

DGA627637 Galahad, Perceval and Bohors kneel before Holy Grail, miniature from manuscript 122 folio 179 verso, France 15th Century.; (add.info.: Galahad, Perceval and Bohors kneel before Holy Grail, miniature from manuscript 122 folio 179 verso, France 15th Century.); De Agostini Picture Library; out of copyright
Galahad, Perceval and Bohors kneel before Holy Grail, miniature from manuscript 122 folio 179 verso, France 15th Century

La recherche du Graal, au-delà de ses caractères mystiques et ésotériques, est devenue également une véritable chasse au trésor, une chasse qui énumère des centaines de cartes, d’indications et de livres sur lesquels on peut passer des jours et des jours de patiente étude.

Les témoignages en relation au mystérieux lieux dans lesquels a été cachée la Sainte Relique, commencent déjà au Moyen-Âge et tienne évidemment, non seulement de la période qui les a vu naître, mais aussi de la tradition philosophique et spirituelle de ceux qui les rédigèrent.

A suivre …

Quelques liens sur ce site concernant le Graal … et bien d’autres encore …

Qu’est-ce que le Graal ? | La Quête du Graal

La lance et le graal pourraient représenter des organes sexuels, masculin et féminin … L’union de la lance portée par un jeune homme et du …

Le Graal et l’épisode du palais de Sarraz. | La Quête du Graal

10 janv. 2015 – Devant le Graal entouré d’une lumière surnaturelle, Galaad est saisi par l’UNIO MYSTICA, prélude de la vision béatifique céleste. Aussitôt …

La Quête du Graal

Cette « matière de Bretagne » est à l’origine d’une extraordinaire merveille qui aujourd’hui semble si loin de nos pensées ; Le Graal. Par contre, il s’impose aux …

Le Graal – 1/3 – | La Quête du Graal

Dans Le Roman de l’Estoire dou Graal (1200-1210) de Robert de Boron,le Graal apparaît bien comme la relique précieuse qui a servi au …

La Quête du Graal | La Quête du Graal

Seul un chevalier : homme pur et chrétien peut trouver le Graal… Ceux qui partiront dans cette Quête prouvent leur valeur chrétienne et spirituelle, mais aussi  …

Perceval | La Quête du Graal

Quand elle fut entrée avec le Graal, une si grande clarté s’épandit dans la salle que les cierges pâlirent, comme les étoiles ou la lune quand le soleil se lève.

La porteuse de Graal -1/4- | La Quête du Graal

Quand elle fut entrée avec le Graal, une si grande clarté s’épandit dans la salle que les cierges pâlirent, comme les étoiles ou la lune quand le  …

La légende du Roi Arthur. | La Quête du Graal

1 – Le Graal. Tout commence à l’époque du Christ, 500 ans avant le règne d’Arthur. Un homme pieux et bon, Joseph d’Arimathie, récupère l’écuelle dans  …

Historique du mot » Graal « | La Quête du Graal

On y voit Perceval témoin, au château du riche roi pêcheur, d’un cortège au milieu duquel se trouve le Graal aux vertus fécondantes, mais que  …

L’apparition du Graal, dans la littérature médiévale… -2/3 …

Et c’est avec lui que le graal devient « Le Graal », le plat de la Cène et le récipient dans lequel Joseph d’Arimathie recueillit le sang du Christ,  …

Graal | La Quête du Graal

Le Chaudron n’est pas ( encore) le Graal.. Il peut être l’un de ses aspects, car il donne connaissance de l’Autre-Monde, il fait reverdir le désert  …

Quête | La Quête du Graal

Encore quelques mots sur le Graal… En parler ( le chercher ) : c’est sa fonction… Ainsi, de tous les mythes arthuriens… Mais, bien sûr en parler de façon  …

Le Saint Graal et l’histoire de la Chrétienté. | La Quête du …

Le Graal C’est ainsi que le thème du Graal fait irruption dans le cycle littéraire …. Le Graal, bien plus vieux que vous ne l’imaginiez.

Chretien de Troyes | La Quête du Graal

Perceval est le premier témoin du Graal, et cela se passe dans le roman de Chrétien de Troyes : le Conte du Graal ( 1182)… Le Graal est une coupe magique et  …