Archives pour l'étiquette épée

L’épée… Perceval

L’armure, les armes, l’épée, sont présents dès le début de la quête de Perceval. Ils sont même les éléments déclencheurs et le premier souci du jeune habitant de la « gaste forêt », c’est Chevalier.jpgd’acquérir ce dont il ignore l’usage …   » Sur ma foi je m’en vais demander au roi cette armure belle et neuve. Au diable qui en cherche une autre.  »

L’épée représente directement la bravoure et la puissance. Pourtant, elle est à ‘ double tranchant ‘, de par sa dimension destructrice…
Elle peut, également, se rapporter à la justice, en séparant le bien du mal. Elle devient l’un des symboles de la ‘ guerre sainte ‘ , c’est à dire d’une guerre intérieure, évoquée aussi par l’épée apportée par le Christ ( Mat. 10,34 ).

dame_lac-2.jpgPerceval, deviendra le Chevalier Vermeil, mais il ignore tout de l’esprit de la chevalerie, et il aura bien du mal à défaire et s’approprier cette nouvelle peau; alors que lié encore à sa mère, il ne se sépare pas de sa tunique de chanvre à laquelle il prête nombreuses vertus … Perceval n’est pas conscient du but de sa quête ..!

Nous avons tous à découvrir, qui nous sommes réellement… Cette confiance, cette Foi, alors que nous ignorons jusqu’au but réel, est le plus souvent engagée sur des malentendus … A corriger, lors de la Quête, lors du Chemin…

Cette confiance, est portée par d’autres personnes que nous. Le roi pêcheur fait don à Perceval d’une épée et lui signifie le caractère exceptionnel de sa personne…!  N’est ce pas également, le message porté par quelques  »maîtres », pour chacun de nous …?

L’épée de Perceval – 2/2 –

Gornemont donne épée PercevalLe roi pêcheur fait don à Perceval d’une épée, qu’un jeune homme vient de lui apporter comme un présent de sa nièce. « Cher ami, cette épée vous a été destinée et vous revient. Je veux absolument qu’elle soit à vous. ». Cette épée est tout de suite présentée comme particulière : par sa fabrication « Qui la forgea n’en fit que trois. Comme il mourra, n’en pourra forger d’autre » et sa richesse « car le pommeau était en or, de l’or le plus fin d’Arabie ou bien de Grèce, le fourreau d’orfroi de Venise ».

Perceval-Chretien

Juste après, la cousine de Perceval remarque l’épée au côté de Perceval. Elle semble la reconnaître : « Où cette épée fut-elle prise, … qui jamais ne prit nul sang d’homme, ne fut tirée pour nul besoin ? » Puis elle le met en garde : cette épée peut se retourner contre celui qui n'est que son propriétaire : « Mais gardez-vous de vous y fier car elle vous volera en pièces ». A l’image de Perceval, héros à la part d’ombre, héritier d’une faute qu’il doit découvrir et racheter, l’épée qui lui est destinée est elle aussi ambiguë, à « double tranchant »… Elle lui indique cependant le nom du forgeron, Trébuchet, seul capable de la réparer.

Perceval épéeCette confiance, est portée par d'autres personnes que nous. Le roi pêcheur fait don à Perceval d'une épée et lui signifie le caractère exceptionnel de sa personne…!  

Cependant, et c'est important : Chrétien de Troyes laisse transparaître une méfiance des armes, elles sont avant tout destructrices. Une des remises en cause les plus nettes de la chevalerie est faite par la mère de Perceval. Celle-ci rappelle la série de calamités et de deuils qui l’a amenée à tenir son fils à l’écart de cette institution. Son père a été blessé, ses deux frères ont été tués au retour de leur adoubement respectif. Le chevalier est ainsi présenté comme celui qui tue.

épée 20

Dans la Deuxième continuation : Un épisode fortement symbolique consiste à ressouder l'arme : Il s'agit d'une épreuve infligée à Perceval, à son retour au Château du Roi Pêcheur. L'assemblage des deux pièces revêt un caractère exclusivement symbolique puisqu'il ne pourra se faire que par un parfait chevalier chrétien. Ainsi, Perceval s'emparant des morceaux de l'épée, les joint de sorte que l'arme semble neuve à la fin de la Deuxième Continuation. Mais à cause de la fêlure restante, le Roi Pêcheur lui révèle qu'il a atteint la perfection des qualités chevaleresques terrestres, pas encore celle des qualités spirituelles…

Chevalier autel épée

Ainsi, l'épée légèrement fêlée semble être à l'image de l'âme du héros qui n'est pas totalement pure, peut-être toujours marquée par la tache originelle, auquel cas l'initiation chrétienne ne serait pas achevée, à l'inverse de l'initiation chevaleresque. Cette interprétation se justifie aussi dans le Conte du Graal où l'épée donnée à Perceval porte l'inscription de son origine, ainsi que l'annonce de son unité brisée en une circonstance que seul connaît son fabricant, sorte de créateur omniscient  

L’épée de Perceval – 1/2 –

Arthur et Guenièvre fêtant le retour de Perceval _ Perceval et la demoiselle hideuse

L'armure, les armes, l'épée, sont présents dès le début de la quête de Perceval. Ils sont même les éléments déclencheurs et le premier souci du jeune habitant de la "gaste forêt", c'est d'acquérir ce dont il ignore l'usage …  «  Sur ma foi je m'en vais demander au roi cette armure belle et neuve. Au diable qui en cherche une autre. »
L'épée représente directement la bravoure et la puissance. Pourtant, elle est à ' double tranchant ', de par sa dimension destructrice…

perceval 11Perceval, deviendra le Chevalier Vermeil, mais il ignore tout de l'esprit de la chevalerie, et il aura bien du mal à défaire et s'approprier cette nouvelle peau; alors que lié encore à sa mère, il ne se sépare pas de sa tunique de chanvre à laquelle il prête nombreuses vertus … Perceval n'est pas conscient du but de sa quête ..!

Nous avons tous à découvrir, qui nous sommes réellement… Cette confiance, cette Foi, alors que nous ignorons jusqu'au but réel, est le plus souvent engagée sur des malentendus … A corriger, lors de la Quête, lors du Chemin…perceval adoubement

L'adoubement de Perceval : il se déroule chez Gorneman de Gohort. Il repose sur la foi chrétienne : – « Le seigneur fait sur lui le signe de croix » ; l'accolade : « C’est le maître qui lui ceint l’épée et l’embrasse. », et Gorneman chausse à Perceval l’éperon droit et lui ceint l’épée. « Avec cette épée que je vous remets, je vous confère l’ordre le plus haut que Dieu ait créé au monde. C’est l’Ordre de Chevalerie qui ne souffre aucune bassesse. »

La Justice dans le Tarot de Charles VI* L'épée peut, également, se rapporter à la justice, en séparant le bien du mal. Elle devient l'un des symboles de la ' guerre sainte ' , c'est à dire d'une guerre intérieure, évoquée aussi par l'épée apportée par le Christ ( Mat. 10,34 ).

* Dans les chansons de geste ( Roland ), avec Siegfried, Arthur et Perceval, l'épée est un symbole qui est attaché au héros. Elle a un nom : « Joyeuse » pour Charlemagne ; « Durandal » pour Roland ; « Nothung » pour Siegfried, et la fameuse «Excalibur » pour le roi Arthur. 

frise article 2

L'interprétation chrétienne de l'épée, est en relation étroite avec le Conte du Graal:

Mt 10:34-, " N'allez pas croire que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive. »

L'épée est symboliquement l'instrument de la connaissance et l'arme des combats spirituels.
La Vierge du Graal, la remet au chevalier. La Dame par sa puissance spirituelle, possède le pouvoir de la ressouder.

L'esprit est la fine pointe de l'âme …
L'âme reçoit, au seuil de la quête, le Souffle divin qui la guidera à condition qu'elle le veuille… L'intention, dans la prise de conscience, donne à Perceval, la force de l'esprit…

Pour Dieu… Sa Parole est son glaive…

Et dans Hébreux 4, 12…

"Vivante, en effet, est la parole de Dieu, efficace et plus incisive qu'aucun glaive à deux tranchants, elle pénètre jusqu'au point de division de l'âme et de l'esprit, des articulations et des moelles, elle peut juger les sentiments et les pensées du cœur"

Saint-Paul dans Ephésiens Chap. 6

6:10 Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante. Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. C'est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté. Tenez donc ferme : ayez à vos reins la vérité pour ceinture ; revêtez la cuirasse de la justice; mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l'Évangile de paix ; prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin ; prenez aussi le casque du salut, et l'épée de l'Esprit, qui est la parole de Dieu.