La légende

Episodes de la Légende de Roi Arthur

Avant de vous laisser vous promener dans la Légende arthurienne; peut-être vous interrogez-vous sur l'intérêt d'une telle entreprise..?

  • Je tenterai de défendre sa cause, ainsi:

Cet édifice littéraire s'est développé en moins de cent ans … et s'est répandu dans toute l'Europe.

* Ce monde arthurien, n'est pas qu’un univers empli du fracas des batailles, où les rêves d’héroïsme le disputent à la courtoisie amoureuse. Au-delà des valeurs de la chevalerie, et des idées d'égalité ( autour de la Table ronde) il y a toutes les turpitudes humaines ( duperies, hypocrisies, trahisons, sexe et meurtres …) ; et comme si cela ne se suffisait pas : ce monde « réel » de Camelot se double d'un monde magique, féerique, surnaturel. C'est ce qui – à mon avis – fait tout l'intérêt de ce qui n'est plus seulement une légende, mais une véritable Tradition. Les Romans de la Table ronde approfondissent les rapports humains, et tentent même un lien vers le divin, par une vision que certains considèrent comme mystique ou ésotérique : la Quête du Graal….

** Les continuations du roman de Chrétien de Troyes, et sa christianisation ne me gênent pas, au contraire…

Cette légende aux origines celtiques, est dès le XIIe siècle, christianisée par les cisterciens… Le Graal, devient la pièce maîtresse, du mythe, et englobe ce qui l'a précédé… ! C'est, à mon avis, assez fascinant, de cette lecture chrétienne des « signes des temps » propres à ces XIIe s et XIIIe s….

C'est ainsi qu'une tradition s'enrichit, et englobe les nouveaux défis d'une société qui évolue et s'enrichit elle-même des traditions qu'elle rencontre. Aujourd'hui, notre spiritualité craint l'inculturation et se crispe sur sa propre tradition… ( il n'est qu'entendre l'utilisation catholique de mots comme syncrétisme, et relativisme …). C'est dommage ! A mon avis, le nouveau défi religieux est axé sur l'interreligieux…

*** On voit dans Chrétien de Troyes le père du roman moderne en ce sens qu'il met l'individu au centre de ses intrigues, tels Lancelot, Yvain, Perceval. Le héros est individualisé et non plus le représentant symbolique d'un groupe social, d'un peuple ou d'une idéologie – (Le royaume arthurien, chez Wace ou Geoffroy de Monmouth)

Dans les romans de Chrétiens de Troyes, les aventures héroïques ne sont là que pour exalter le dépassement de soi, elles ne sont pas une fin en soi. Ses héros sont des chevaliers errants qui vont d'aventure en aventure pour se réaliser ( ils sont en quelque sorte les ancêtres des héros picaresques des romans espagnols du XVIIIème siècle) Perceval poursuit sa quête du Graal, sans se lasser. c'est une véritable quête de soi. Sans cesse, les héros aiment à se surpasser, non pas gratuitement, mais ils mettent leurs actions sont au service d'une noble cause.  

Plus personnellement, si on me demande, comment je suis entré dans cerre Aventure:

Il y a plusieurs entrées dans la légende arthurienne… Certains y entrent par l'histoire : le Moyen-âge … ou les textes littéraires de l'époque. Ce peut-être une entrée toute scolaire, ou autoditacte. D'autres ont été sensibles au merveilleux et à la magie du mythe, par le cinéma et la littérature… Pour moi, c'est un peu les deux, avec la chance de partager cette découverte depuis l'enfance… C'est donc forcément une part de mon éducation. Très vite, je découvre les liens que l'on peut faire avec une recherche spirituelle et culturelle. Le personnage de Perceval, s'impose assez vite à moi, comme un personnage auquel je peux m'identifier : il est le héros d'une quête ( inachevée…), et d'un récit ( celui de Chrétien de Troyes) qui reprend les étapes d'un parcours initiatique.

Mon livre de référence est donc ce récit – assez court – «  Perceval ou le Conte du Graal » : cinquième roman de Chrétien de Troyes, composée entre 1180 et 1190. Ce texte écrit en vers, et en ancien français, nous est accessible par diverses traductions.

– Articles:

– Le cycle arthurien:

La chronologie des romans arthuriens

Et,  l'histoire du Royaume d'Arthur

 

 

2 réflexions sur “ La légende ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *