Les chevaliers de la Table Ronde.

Le mythe arthurien est une légende mystique et merveilleuse, une saga passionnante dans laquelle le roi Arthur, entouré des chevaliers de la table ronde, défie ennemis et maléfices pour conquérir le Graal et rétablir la paix dans son royaume.

arthur-knights-table-2

Les chevaliers de la Table Ronde constituent, dans la légende arthurienne, un ordre chevaleresque au service du roi Arthur chargé de mener la quête du Graal et d’assurer la paix du royaume.

King Arthur's Round Table WinchesterLa Table Ronde en elle-même fut dressée après que Merlin l’Enchanteur eut révélé à Arthur la nécessité de créer une assemblée faite de preux chevaliers afin de retrouver le Graal.

La Table Ronde rappelait qu’ils héritaient de leur place uniquement sur leurs mérites, et qu’ils étaient à ce titre tous égaux.  La distance par rapport au roi peut réintroduire une hiérarchie, ce siège est choisi au hasard parmi les derniers. Elle symbolise l’égalité et la fraternité entre les chevaliers. Outre l’intérêt de rassembler les meilleurs chevaliers du royaume cette table était destinée à recevoir le Graal, quand il aurait été retrouvé.

 La Chevalerie

La chevalerie est le terme qui désigne l’institution féodale des chevaliers et les valeurs qui lui sont associées ou par le biais de la littérature, notamment le courage, l’honneur, la générosité et la notion d’amour courtois.

Qui pouvait devenir chevalier?

La chevalerie est socialement composite. Elle entretient des rapports assez complexes avec la noblesse. La noblesse au moyen âge n’est pas un statut ou un privilège mais une qualité d’intensité variable.chevalier_PH_91412

Tous les chevaliers n’étaient pas guerriers à plein temps, il existait des chevaliers-paysans vivant en communauté  dans des habitations fortuites. Le chevalier resta en contrebas, il mange parfois à la table du seigneur, partageant sa vie aventureuse avec ses fils, mais il est bien souvent d’origine sociale moindre. La chevalerie a été pour certains hommes du moyen-âge un ascenseur social, mais nombre de chevaliers sont issus d’anciennes famille noble : ils en sont les cadets célibataires et sans héritage, voire des bâtards.

Quelles que soient les origines du chevalier, l’équipement de base du chevalier ( heaume, haubert, épée, cheval )  représentant le revenu annuel d’une seigneurie moyenne de cent cinquante hectares.

Comment devient-on chevalier ?

Adoubement chevalier 2L’adolescent accède à ce titre et à cet état après un apprentissage à la suite duquel il sera adoubé.  Avant l’adoubement, vers l’âge de sept ans, il est placé chez un seigneur qui sera son parrain. Il y gravit tous les degrés de l’éducation qui visent à en faire un guerrier. Il aide les chevaliers au tournoi et à la guerre.

Le chevalier est un soldat au service d’un seigneur, et un professionnel de la guerre, il vit souvent au château et doit être fidèle à son seigneur, lorsqu’il est vassal.

Les devoirs du chevalierChrétien de Troyes - Yvain ou le Chevalier au lion  by Natalia Golovanova

Envers sa dame :  Le comportement élégant d’un chevalier est la courtoisie. Elle se charge d’une dimension amoureuse, incarnée dans le personnage de Lancelot. L’amour courtois est chanté par les troubadours et les trouvères.

Le chevalier doit mettre son épée au service du pape et des faibles. Les qualités de chevalier sont la sagesse, la prouesse, la générosité et la fidélité.

Knights names  of the Round Table

Parmi les chevaliers de la Table Ronde, citons:

Arthur : Fils d’Uther Pendragon, roi des Bretons et d’Ygraine, veuve de Gorlois, duc de Cornouailles, est un personnage très important de la mythologie bretonne. Emmené par Merlin lorsqu’il est encore enfant et confié à Antor, il est le seul à pouvoir tirer Excalibur de son socle. Il est le roi de la Table Ronde.Agravain The fight in the queen's (304)

Agravain : Fils du roi Loth d’Orcanie et de la reine Morgause. Il est le neveu du roi Arthur et le frère de Gauvain. Un des dénonciateurs des relations entre Lancelot et Guenièvre. Lors de son intervention au procès de Guenièvre, Lancelot se venge en le tuant.

Galaad speedgalGalahad : Fils de Lancelot du Lac, vainqueur de la quête du Saint Graal avec Bohort et Perceval, il est le seul à pouvoir regarder à l’intérieur de la coupe ; C’est le plus jeune chevalier de la Table Ronde ; le seul assez pur pour s’asseoir sur le siège périlleux sans en être englouti.

GauvainGauvain : C’est le chevalier modèle et le meilleur de tous. Il fait preuve d’une courtoisie exemplaire pour tous les autres chevaliers de son temps. Il porte fréquemment l’épée du roi Arthur. Il  se bat pour Arthur mais se fait tuer par Lancelot.

Lancelot pylelslasmLancelot : Il est l’un des chevaliers de la Table Ronde. Faisant ainsi partie du cycle du Graal. Il est l’archétype du chevalier courtois au service de sa dame, étant même prêt à sacrifier son honneur pour rejoindre celle-ci. Cependant, cet amour sera à l’origine de sa perte et l’empêchera de trouver le Saint Graal. Seul son fils, Galahad le Pur, aura ce privilège.

Lors de son enfance, il fut emporté dans un lac par Viviane ( la dame et fée des lacs) ;  Lancelot fut le sauveteur de Guenièvre, il est reconnu le meilleur chevalier du monde et l’égal de Gauvain dans la Table ronde. Il tue Gareth, Agravain puis Gauvain pour Guenièvre.

Perceval hjfserpPerceval : Fils de Pellinore, il est le vainqueur de la quête du Saint Graal avec Bohort et Gahalad.

Tristan : Fils du roi Mélioda de Liories, il est l’époux d’Iseut aux mains blanches et amant d’Iseut la blonde. Le deuxième meilleur chevalier du monde

YvainYvain : Fils de Morgane et du roi Urien, Il est l’un des meilleurs chevaliers de la Table ronde ; banni par Arthur ; fidèle au roi et aux quêtes ; il est accompagné d’un lion.

 Conclusion

Le XIIe siècle fut sans doute le siècle d’or de la chevalerie. Celle-ci se structurait comme une véritable classe avec ses codes, ses valeurs et son mode vie.Chevalier tournoi 2

La cavalerie perdit sa primauté sur les champs de bataille, du fait de la réutilisation de nouvelles tactiques, ou de la mise au point de nouveaux armements.

Si l’alourdissement des armures des cavaliers et des montures put un temps pallier ses faiblesses, la diffusion des armes à feu sur les champs de bataille dès la seconde moitié du XVe siècle porta un coup fatal à la chevalerie comme force militaire.

A la même époque apparaissent les ordres de chevalerie au rôle essentiellement politique.

Sources:  Michel Vital Le Bossé, professeur de philosophie et passionné des légendes arthuriennes…

Parsifal, illustré par Willy Pogany (1912)

Willy Pogany ~ ~ Parsifal 1912 édition

pogany-Wagner Trilogy

pogany-3Chacun de ces trois tomes de la Trilogie de Wagner est un trésor artistique. Chaque page enluminée, avec une initiale fleurie et un fond répétitif…

Les illustrations sont de Willy Pogány (1882-1955). Pour le Parsifal ou la légende du Saint-Graal racontée selon les sources antiques, le texte adapté de Wagner est de Thomas William Hazen Rolleston (1857-1920), écrivain irlandais qui s’est intéressé aux mythes et légendes celtiques.

Sources: The Golden Age
Via: Feedbin Starred Entries
Source: http://thegoldenagesite.blogspot.com/2014/03/willy-pogany-parsifal-1912-edition.html

Les Cathares et le Graal -4/4- Le Dieu des cathares

Les romans du Graal et le catharisme ne parlent pas du même Dieu. Le Dieu de Perc8eval est étonnamment proche. Proche des hommes. Sa présence est constante, elle se manifeste au détour de chaque aventure, par une voix, un signe, une image, un symbole, une allégorie, elle irrigue le monde entier, création et créatures, et elle donne un sens aux aventures…. 10De page en page, Dieu accompagne ceux qui le cherchent, et qui ne le cherchent que parce qu’il est déjà là, présent à tous et à chacun au cours d’une expérience concrète …

Dieu, pour le catharisme est différent. Il est ce quelque chose de plus élevé et de plus grand … Le Dieu du Nouveau testament n’est pas celui de l’Ancien, et la création que raconte la Genèse, n’est pas « la bonne création »… Le vrai Dieu est en son Royaume qui n’a rien à voir avec le monde … La révélation commence avec le Christ. Pour les catholiques, et les cathares, Dieu est Amour… calice Graal 2Pour les catholiques le Christ a sauvé l’humanité souffrante par sa mort; mais,  pour les cathares, il l’a sauvée par son enseignement.

La connaissance au sens cathare, est le sens gnostique. Elle n’est pas du seul domaine de la raison ; elle est adhésion spirituelle, initiation à ce qui est enseigné, inopérante sans la foi… Le Christ est le messager, pas le message. La connaissance, la gnose est celle du Saint-Esprit.

Pour les cathares, la passion n’a pas été rédemptrice, et le Christ n’est mort qu’en apparence. Ce christianisme est sans incarnation, sans croix, sans eucharistie, enfin sans vraie Trinité…

croisade albigeois Innocent III

C’est au lendemain du troisième Concile de Latran, qu’est lancé un appel à l’aide du pouvoir civil, un appel aux armes, contre les hérétiques, et que le Conte de Flandre se livre sur ses Etats à la répression et qu’il commande à Chrétien de Troyes Perceval le gallois ou le Conte du Graal

The_Vision_Of_Sir_Percivales_Sister's Sigismund C. H. Goetze Graal Communion

C’est cette période de mobilisation générale de la chevalerie chrétienne contre l’hérésie, qui s’étend de 1179 à 1215, qui a vu apparaître à la fois l’œuvre de Robert de Boron, Perlesvaus, Parzival et le Perceval en prose – tous textes dont il est admis qu’ils en appellent à la défense de l’Église et constituent le « stade militant » du cycle du Graal….

Carcassonne au temps des cathares
Carcassonne au temps des cathares

Sources : Les Cathares et le Graal de Michel Roquebert

 

Les Cathares et le Graal -3/4- Galaad

galaha10 (1)La Queste del Saint-Graal, va poursuivre la spirale ascensionnelle des vertus, jusqu’à délaisser Perceval, pour Galaad. Elle reprend le procédé de l’élimination successive de ceux qui ne sont pas suffisamment dignes de réussir la Quête. Elle élimine radicalement l’idéal chevaleresque lui-même, que les auteurs antérieurs avaient d’abord exalté, puis critiqué…  « Votre chevalerie ne vaut rien, si le saint-Esprit ne vous fraie la voie en toutes les aventures que vous rencontrez. »SIR GALAHAD AND THE ANGEL - painting by Joseph Noel Paton

Elle élimine l’amour, même sous ses formes les plus chastes et les plus sublimes. La femme est rigoureusement bannie de la Queste … La virginité seule devient un impératif catégorique … La Queste est toute imprégnée de l’esprit de Citeaux…

Galaad est « une sorte d’archange lumineux, sans tache, sans peur, sans reproche, mais dont la perfection glacée ne nous touche guère… » Alexandre Micha.

Sir Galahad with an Angel, Sir Joseph Noel Paton Sir Galahad, PatonGalaad n’est pas le Christ, c’est un être de totale transparence. Il n’est pas le Christ, mais on voit le Christ à travers lui, ou si l’on préfère il est le miroir où son image se reflète…

C’est l’Eucharistie qui donne tout son sens à la Queste, alors que dans Parzifal, l’accent est mis sur le baptême. Le catharisme n’a qu’un sacrement, le consolament, sorte de baptême d’Esprit.

Sir Galahad  par Arthur Hughes

Sources : Les Cathares et le Graal de Michel Roquebert

Perceval, Galahad et Bors

 

Yvonne Gilbert: illustratrice

Yvonne Gilbert - King Arthur Knighting a Young Soldier Yvonne Gilbert  Merlin and Infant Arthur Yvonne Gilbert - Arthur Pulling Sword from Anvil Yvonne Gilbert - Arthur and Guinevere

Yvonne Gilbert est née à Wallsend, Northumberland, en Angleterre, le 4 Juillet 1951 . Anne Yvonne Gilbert a reçu sa formation artistique à Newcastle-on-Tyne  et au College of Art de Liverpool .

Depuis 1978, elle est une illustratrice indépendante, travaillant pour tous les grands éditeurs britanniques. Depuis plusieurs années, les peintures d’Yvonne Gilbert sont exposées dans des expositions de groupe et one-man-shows… elle donne également des conférences.

En 1985, elle a créé les superbes illustrations reprises en timbres-poste et produites par la Royal Mail représentant des thèmes de Noël et de la mythologie arthurienne.

Anne Yvonne Gilbert Relax CouvSa conception de la couverture controversée de Frankie Goes To Hollywood 1983 single « Relax » est devenue célèbre..

 

Si Anne Yvonne Gilbert a aussi travaillé pour des magasines adultes, elle est surtout connue pour ses illustrations de contes.

Yvonne Gilbert merlin Affiche

Anne Yvonne Gilbert - Merlin Anne Yvonne Gilbert - The Witch Of Endor

 

Yvonne Gilbert deborah

The Wild Swans illustrated by Anne Yvonne Gilbert Yvonne Gilbert kingandqueen

 

Anne Yvonne Gilbert 8 Anne Yvonne Gilbert 9 Anne Yvonne Gilbert 10 Anne Yvonne Gilbert Robin Hood

 

Les Cathares et le Graal -2/4-

chevaliers à Chartres
chevaliers à Chartres

Dans La Queste, nos héros sont « chevaliers du Christ », ils sont soldat parce que tout chrétien est en guerre contre le démon portant l’écu. Mais « l’écu de Jésus-Christ, est de patience et d’humilité ».  La sublimation de la chevalerie terrienne en chevalerie célestielle passe obligatoirement et essentiellement par le renoncement à l’orgueil, renoncement qui passe lui-même par la confession. C’est par l’humilité seule que peut s’opérer la transmutation intérieure de l’homme, image, reflet ou écho de la transmutation du pain en corps du sauveur : «  C’est par cette porte qui est appelée confession, poursuit la Queste, sans laquelle nul ne peut parvenir à Jésus-Christ, qu’il faut entrer dans cette quête, en changeant chacun d’être, comme fut changée la nourriture »

Dans les romans du Graal, la critique de l’érotique « courtoisie » est claire : les troubadours d’oc, et dans leur sillage les trouvères d’oïl avaient exalté depuis longtemps l’amour adultère… Mais c’est la loyauté qui tient la place d’honneur à la tête des vertus requises. Elle est celle « qui de tout temps fit l’honneur du chrétien ». Elle exprime par excellence la « pureté du coeur » ; elle se traduit essentiellement par la fidélité, ce qui lui donne une valeur toute particulière dans le comportement à l’égard des dames… L’habileté des écrivains du Graal , sera de récupérer ces valeurs au profit du mariage chrétien ….

Galaad prête serment
Galaad prête serment

Les vertus requises du héros du Graal, sont le produit d’une réflexion purement éthique qui n’a besoin d’aucune référence à une cosmogonie. Alors que la morale cathare, jusqu’en ses ultimes et ses plus rigoureuses conséquences, trouve son fondement logique dans le dualisme des deux créations et la condamnation sans appel de tout ce qui appartient à la mauvaise…

Sources : Les Cathares et le Graal de Michel Roquebert

 

Les Cathares et le Graal -1/4- Amalgames …

Il s’agit de ne pas ‘se faire prendre’ par plusieurs amalgames faits entre le catharisme et le mythe du Graal

Montsegur 2– A commencer du rapprochement entre Montségur, et Montsalvage (Muntsalvaesche dans le Parzival). A l’époque où Wolfram écrit son poème ( 1205), Montségur existait à peine … Enfin , il n’est pas inutile de rappeler que les vestiges actuels du château sont ceux d’une forteresse nettement supérieure aux événements de 1244… Aussi, on ne trouve – dans la théologie, dans la morale et dans la liturgie cathare – aucun écho du mythe du Graal …

– Le rituel cathare de la fraction du pain, n’a aucune fonction sacramentelle, il n’y figure pas de coupe, et le pain bénit n’y est en rien le corps du Christ, pour la simple raison que les cathares ne croyaient pas en la présence réelle…

Le combat des deux principes , thème central du catharisme . Oeuvre d'un peintre Catalan anonyme
Le combat des deux principes , thème central du catharisme . Oeuvre d’un peintre Catalan anonyme

Contrairement à ce qu’on lit dans la littérature du Graal ; les cathares pensent que ce n’est qu’en apparence que le Christ a souffert sur la croix, qu’il est mort et ressuscité … La transcendance de Dieu lui interdisait une véritable incarnation… !

– On ne trouve pas dans la littérature du Graal, un dualisme des principes créateurs… Pour les cathares, il y a une « bonne création », d’essence purement spirituelle, invisible et éternelle, dont l’âme est une émanation. Elle est coïncide avec la substance divine elle-même… Il y a, une « mauvaise création », celle qui, matérielle et temporelle ; est corruptible et transitoire…. C’est la distinction entre le « Royaume » et le « monde », faite dans les Evangiles …

Cependant :

La tradition d’une révélation secrète et non écrite du Christ, réservée à de rares élus, existait bel et bien et elle était connue des auteurs de nos romans. La Queste, de son côté, parlera abondamment des « secrets du Graal », que la quête aura justement pour but d’élucider, mais un seul chevalier y parviendra, l’élu entre les élus.

Pèlerin hérétique
Pèlerin hérétique

D’autre part, attention aux clichés…. Les historiens récusent l’image rigoriste et frénétique prêtée aux cathares, ce ne sont pas les fanatiques de la « pureté » que l’on a imaginé… ; par exemple: les cathares occitans ou italiens n’ont jamais nommé « parfaits » les hommes et les femmes qui se faisaient ordonner par la réception du consolament ; il s’agit d’un usage de l’inquisition…

Les « bons chrétiens » s’engageaient effectivement à suivre des règles, et l’ordination ( hommes ou femmes) s’accompagnaient de vœux : prier, ne pas jurer, ne pas mentir, ne pas tuer, la continence absolue ( idem que dans un contexte monastique …), le jeune, s’abstenir de toute nourriture carnée …

Le meurtre est condamné, dans le catharisme, au nom d’une cosmogonie qui fait place à la métempsychose.

L’ascèse graalienne, ne concerne nullement les interdits alimentaires, et l’abstinence a une signification strictement pénitentielle, ou correspond à un renoncement érémitique…

Pas plus que la chasse, le meurtre ne répugne nullement aux chevaliers des romans du Graal .

A noter que le Concile de Latran de 1179, avait tenté d’interdire les tournois, parce qu’ils faisaient trop de victimes inutiles …

– Sources : Les Cathares et le Graal de Michel Roquebert

 

La Dame de Shalott – de William Holman Hunt

lady of Shalott 2 petitDans son poème romantique de 1842, La Dame de Shalott, le poète anglais Alfred Lord Tennyson (1809-1892) a façonné une héroïne tragique qui – à cause d’une malédiction sans nom – est condamnée à voir le monde à travers un miroir et se met à tisser ce qu’elle voit sur une tapisserie. Le poème retrace une légende arthurienne librement inspirée de sources médiévales, en particulier du conte d’Elaine d’Astolat. Le poème a servi de source d’inspiration durable pour le peintre William Holman Hunt, qui, en 1848, est l’un des membres fondateurs de la Confrérie préraphaélite…

The Lady of Shalott - 1905 - par William Holman Hunt
The Lady of Shalott_- 1905 par Holman-Hunt,_William,_and_Hughes,_Edward_Robert_-

William Holman Hunt (Anglais -1827-1905), a travaillé et retravaillé cette image plus d’une décennie, jusqu’à devenir aveugle. Pour lui, la dame de Shalott était chargée de voir la vie avec un esprit subtil, et élevé en jugement. La peinture représente la réaction violente de l’esprit pris par la passion : le miroir brisé, les colombes fuient, la lampe est éteinte, ses flots de cheveux ébouriffés, et la tapisserie dénouée qui devient un piège …

Selon l’artiste, profondément religieux, sa peinture représente  » l’échec de l’âme humaine dans sa responsabilité assumée. » Hunt a également compris la Dame de Shalott comme une métaphore du devoir de l’artiste à maintenir une certaine distance avec la réalité, de manière à protéger sa vocation.lady of Shalott 5

Un cadre élaboré selon la propre conception de l’artiste renforce le thème de l’image qui annonce le destin final… Les colonnes sont cerclées de bruyère épineuse, la couronne sur la boîte de Pandore, et à la base, une urne pour les cendres de la dame.

D’après la légende, il était interdit à la Dame de Shalott de regarder directement la réalité du monde extérieur ; elle était condamnée à voir le monde à travers un miroir et se mit à tisser ce qu’elle voyait sur une tapisserie. Son désespoir allait grandissant lorsqu’elle observait des couples amoureux enlacés au loin. Nuit et jour, elle se languissait d’un retour à la normalité. lady of Shalott 3Un jour, apercevant le reflet de Lancelot passer devant le miroir, la Dame se mit à l’épier directement, ce qui déclencha une malédiction. Durant la tempête automnale qui se produisit alors, la Dame embarqua dans un bateau sur la proue duquel elle inscrivit « La Dame de Shalott ». Elle chantait sa complainte en naviguant vers Camelot et une mort certaine. lady of Shalott 4Son corps gelé fut retrouvé peu après par les dames et chevaliers de Camelot dont Lancelot, qui prièrent ensuite pour le repos de son âme. La tapisserie qu’elle avait tissée durant toute sa captivité recouvrait un des bords de son embarcation. (Wiki)

Une version de l’histoire d’Elaine d’Astolat apparaît au début du XIIIe siècle, dans laquelle la Demoiselle d’Escalot meurt d’un amour non partagé pour Lancelot et suit une rivière dans un bateau jusqu’à Camelot

John_William_Waterhouse_The_Lady_of_Shalott

La dame de Shalott (1888) de J. W. Waterhouse est typiquement préraphaélite dans sa composition et ses tonalités, son cadrage centré, de même que le parallèle visuel entre les branches des arbres et les cheveux, les plis de la robe et la tapisserie de la jeune femme, dénotent des conventions formelles et spatiales empruntées au style néo-classique. Le thème, lui, est typiquement préraphaélite, illustrant l’histoire d’une femme vulnérable et condamnée par le destin, enveloppée dans une lumière chaude de fin d’après-midi. La jeune femme est peinte fixant un crucifix, posé près de trois chandelles. Durant la fin du XIXe siècle, les bougies étaient souvent utilisées pour symboliser la vie : dans cette image, deux d’entre elles sont éteintes. (Wiki)

Le Graal et l’épisode du palais de Sarraz.

L’épisode du palais de Sarraz est l’un des exemples qui permet le mieux de juger l’esprit du mythe graalien. A la suite de circonstances qui varient d’une version à l’autre, la communauté de Joséphé se transporte, escortant le Graal et la « Lance qui saigne », toujours inséparables, dans la mystérieuse cité de SARRAZ (du nom de son Roi-fondateur). Ce mot rappelle évidemment les Sarrasins. On nous révèle que cette cité de Sarraz est une figure de la Jérusalem céleste. Dans son enceinte on trouve le PALAIS SPIRITUEL destiné à abriter le triomphe du Graal quand l’Élu aura été jugé digne de le découvrir.

Sarras

Josephe with the Holy Grail Christ appears to a hermit in a vision, holding a book containing the true history of the Holy Grail. From History of the Holy Grail, French manuscript, early 14th centur
Josephe avec le saint-Graal apparaît à un ermite, pour qu’il écrive la véritable histoire du saint-Graal … 14e s.

Deux rois sarrasins, Mordrain et Nascien, se convertissent au graal. C’est dans le palais spirituel de Sarraz, au cours d’une merveilleuse vision, que le Christ institue un NOUVEAU SACERDOCE SPIRITUEL. Il apparaît à la communauté pour sacrer évêque, de ses propres mains, Joséphé, fils de Joseph d’Arimathie (lui conférant ainsi la plénitude du Sacerdoce). Sur l’autel, entre la lance et le Graal, apparaît un second vase d’or d’origine céleste ; tantôt il se distingue du Graal de la Cène, tantôt il se confond avec lui. Imprécision qui entretient l’atmosphère trouble si caractéristique de ces récits.

A quelques temps de son sacre, Joséphé, le nouvel évêque « spirituel », célèbre un « Rite de la Table » au cours duquel le Christ se manifeste de nouveau et promulgue le privilège du « petit peuple nouvellement né de la naissance spirituelle ».

Holy Grail in Sarras
Arrivée du Graal à Sarras

Nascien, roi sarrasin nouvellement converti, ravi en extase, voit dans le Graal la prophétie de la restauration finale. Joséphé est blessé par la lance dont le fer demeure dans la plaie.

Mais Perceval, Bohort et GaIaad, qui ont mené leur quête de concert, arrivent à Sarraz. Ils touchent au but tous les trois mais un seul va l’emporter. Il est annoncé que l’Élu ne sera pas Perceval (pourtant pressenti au début) mais Galaad, le chevalier « spirituel ».

The Three Good Knights in Sarras William Morris Tapestry, 1870

Devant le Graal entouré d’une lumière surnaturelle, Galaad est saisi par l’UNIO MYSTICA, prélude de la vision béatifique céleste. Aussitôt Galaad guérit Joséphé que la « lance qui saigne » a blessé. Ainsi la légende du Graal, commencée dans le culte d’une insigne relique du repas eucharistique de Jésus, se termine par les noces spirituelles qui constituent l’aboutissement de la vie mystique. L’impression d’une intense vie chrétienne se maintient d’un bout à l’autre. Rien d’étonnant à ce que certains critiques modernes voient, dans les romans graaliens, la marque d’une influence cistercienne très accusée.

The Passage of the Holy Grail to Sarras - Edward Reginald Frampton
The Passage of the Holy Grail to Sarras – Edward Reginald Frampton

Sources : Charles Ridoux : Colloque de Cerisy

Note: SARRAS est la ville sainte du Graal. Elle se trouve «dans la mer», et seuls ceux qui ont été choisis peuvent y accéder… Elle est la Nouvelle Jérusalem gardée par l’abîme. Nous pouvons le franchir après l’expérience de la « nuit noire ». Lorsque nous entrons dans cette ville, nous y sommes en bonne compagnie. Seulement Galahad, Bors et Parsifal y ont été admis et peuvent accéder au suprême mystère. Galahad, Bors et Parsifal sont allés à Sarras grâce à un bateau fabriqué du bois prélevé sur l’Arbre de Vie.

La Légende des chevaliers de la Table Ronde – résumé – 9/9 – La mort d’Arthur

Une fois le Graal retrouvé, le royaume est purifié, libéré des merveilles de Bretagne. Les valeurs chrétiennes ont vaincu les forces ténébreuses tapies dans les lieux sauvages, il n’y a plus de magie, de maléfices, d’enchanteurs et de créatures prêtes à terroriser le peuple. Celui-ci peut désormais vivre dans la lumière de Dieu, il n’a plus à craindre les forces obscures. Grâce au Graal, la nature est domptée, le monde civilisé, la Bretagne unifiée et christianisée. Malheureusement, la société arthurienne ne survivra pas longtemps dans ce monde nouveau.innocenti Roi Arthur

En dehors de quelques élus, les membres de la Table Ronde ne sauront pas se montrer dignes de la nouvelle exigence morale du royaume. Les chevaliers sont rattrapés par leurs erreurs, leurs passions ou leurs mauvaises actions passées. Ainsi, malgré ses promesses, Lancelot retombe dans les bras de Guenièvre, Merlin lui-même succombe au charme de la dame du Lac et se retire du monde visible pour demeurer à ses côtés dans une prison d’air.

Guenièvre au couvent , EH Garret 1902
Guenièvre au couvent , EH Garret 1902

Quant à Arthur, il voit surgir un ennemi inattendu, Mordred, un fils dont il ignorait l’existence, fruit d’une relation coupable avec sa demi-sœur Morgause qu’il n’avait pas reconnue alors. Mordred, perfide et fourbe utilise la liaison adultère de Lancelot et Guenièvre pour monter les chevaliers les uns contre les autres, il provoque ainsi une terrible guerre civile qui précipite le royaume vers sa destruction.

Arthur et ses chevaliers combattant Mordred et son armée ; enluminure extraite de De Casibus virorum illustrium de Jean Boccace (1360) Bnf
Le-roi-Arthur-combat-Mordred

Lancelot est surpris avec Guenièvre. Arthur, bafoué et trahi par les deux êtres qu’il aime le plus au monde, ordonne que l’on tue Lancelot et que Guenièvre soit brûlée vive. Il poursuit alors son rival, venu sauver la reine le jour de l’exécution, jusqu’en Bretagne, fief de Lancelot…

Pendant son absence Mordred s’empare du royaume avec l’aide des Saxons. Il se fait couronner roi et retient Guenièvre. Arthur et son armée reviennent. C’est alors le combat final entre les armées d’Arthur et de Mordred sur la plaine de Salisbury.

Les Chevaliers de la Table Ronde s’opposent entre eux. Tous les personnages de la légende trouvent la mort au cours du combat. C’est Cador, duc de Cornouailles, qui devient roi de Grande-Bretagne. Guenièvre quant à elle prend le voile à Amesbury.

Le combat d'Arthur et Mordred , illustré par NC Wyeth pour The Boy King Arthur , 1922
Le combat d’Arthur et Mordred , illustré par NC Wyeth pour The Boy King Arthur , 1922

Lors d’une dernière bataille, Mordred est tué par son propre père. Arthur, lui, est mortellement blessé, mais alors qu’il agonise, sa soeur Morgane, la magicienne, vient le chercher pour l’amener en Avalon, l’île sacrée des druides, afin qu’il repose en paix. Non sans avoir rendu son épée Excalibur à la fée du Lac qui la lui avait confiée, Arthur quitte alors le monde des hommes pour rejoindre le paradis des héros de l’ancienne tradition. Il retrouve ainsi le monde invisible des légendes.